Depuis 2004, SUPER APES, label nantais artisanal et productif, propose d'éclectiques expériences auditives gravées sur différents supports plastiques (CD, vinyles, k7, disquettes...), également disponibles numériquement par le biais des technologies modernes via notre page Bandcamp.

Au programme : Jorge Bernstein & the pioupioufuckers, Arnaud Le Gouëfflec, Vania de Bie-Vernet, Butcher & Szyslak, Serpent, Donkey Saplot, Plaisir Coupable, Moli, Rapid Douglas, Peter Woodwind, Christian Rock Fièvre, The Odd Bods, Bachbullbyrd, Glossop, Poppy No Good, Kaléidoson, monsieur free, Cheaptracks, The Planet Of The Super Apes...


samedi 18 mars 2017

Arnaud Le Gouëfflec - Gog et Magog


Arnaud Le Gouëfflec publie en début de chaque année sur son chouette label L’Église de la petite folie, une rétrospective de l'année précédente sous forme d'un journal audio composé de collages sonores et autres improbables improvisations. 
Cette année, des extraits de sessions d'enregistrement ou de concerts avec Jorge Bernstein & the pioupioufuckers se sont glissés parmi les field recordings et nappes de synthés.

vendredi 17 mars 2017

By Crossing The Plain / indiemusic


Brest, vivier du rock contestataire ? N’est pas Serpent qui nous fera dire le contraire avec son second album, « By Crossing The Plain », bombe post-punk sévère, prête à briser côtes et fémurs dans le tumulte des vagues de pogos.

Frondeur et bagarreur, le rock très garage de Serpent ne se terre pas dans son trou. Il bondit sur sa proie comme pour mieux la saisir, la contenir afin de lui infliger son poison révélateur dans ses veines. La première salve, « It’s Time To Know », va dans ce sens : un titre direct et sans relâche, qui rend les coups sans jamais déposer les armes. Nerveuse et libératoire, la morsure du crotale ne se fait jamais dans la douleur. Cap sur le plaisir donc avec ce « By Crossing The Plain », émissaire d’un rock jubilatoire qui fait bouger jusqu’à la frénésie chacun de nos membres jusqu’ici endoloris.

Un rock cinglant qui prend ici la forme d’une formidable machine à remonter le temps en allant au Clash sur le rebelle « Silly Song » ou en réveillant les souvenirs post-punk de Pavement sur « He Made The People Happy », non sans révéler par ailleurs ce goût prononcé du combo breton pour des singles aux allures de lutte des classes et à l’attitude presque anglaise. Preuve en est, implacablement, l’autoritaire « Start The Riot » ou le révolté « Eighteen Dollars », mises à feu punk laissant parler la poudre, quand le trio brestois n’invite pas directement à franchir les barricades sur l’instrumental « Sans Titre », non sans trahir parfois un goût certain pour les atmosphères lo-fi comme sur « Fucking Robot ».



Concentré trois en un des goûts, souvenirs et aspirations de ses membres qui se partageant grattes et chœurs ; Ludo Jospin au chant lead et aux synthés, JP Emmanuelli aux synthés et Laurent Marchais derrière les fûts, « By Crossing The Plain » affirme l’identité rock jouissive et insoumise de cette bête rock aux actes mordants et incisifs.

Avec son second album, Serpent n’en démord pas une seconde et nous assène une série de critical hits aussi splendides que ravageurs. Une authentique leçon de rock concentrée en quatorze titres bien sous tous rapports à leur histoire musicale.

« By Crossing The Plain » de Serpent est disponible depuis le 4 mars 2017 chez Super Apes Label.

Fred Lombard


jeudi 16 mars 2017

Christian Rock Fièvre / La Mine

http://www.fanzine-lamine.com/2017/christian-rock-fievre/

À la fin de l’hiver, quoi de plus ordinaire que de fêter les fringants œufs décorés par les lapins roses et déposés de ci, de là aux abords des détritus rances et restants de l’automne pluvieux, ou cachés derrière un bouquet de tulipes, d’un bosquet de primevères, au pied du pommier scié l’année passée pour chauffer la masure, oui, quoi de plus naturel que ces fêtes agnostiques qui annoncent promptement le printemps tant attendu qui ne va pas tarder à viendre.
Et bien détrompez vous, après des années d’illusion, ma maman, ce matin après sa seizième 8,6 me dit crûment qu’en avril, c’est Pâques, et pas du tout la teuf des lapins sympas, que c’est une sorte de célébration d’un type, un peu awalpé, revenu de chez les morts. Et que même si il s’appelle Jésus, c’est pas pour ça qu’il est Portugais. Non, non, le bonhomme vient de l’est, là ou il y a la guerre tout le temps. 
Mais que ça n’empêche que c’est bombance, nouba, et sauterie chez les potes à Fillion et Marine. Une vrai kermesse chez les pieux mystiques. Du coup, je me suis dit qu’il y a certainement des lecteurs aficionados de théologie métaphysique d’enculé de ta mère qui nous lisent. Alors, juste pour eux, j’ai sorti, non pas mon zizi, mais un joli disque de musique super cléricale afin qu’ils fêtent cette résurrection dignement sur le mont Golgotha, ou ailleurs, d’ailleurs.  

Christian Rock Fièvre est la réunion de frère A. le Gouefflec (un petit salopio de breton certainement responsable de la destruction des portiques Éco-taxes) du révérend Jorge Bernstein (un illuminé qui gribouille sur son écritoire à la lueur d’un cierge dans un torchon nommé Fluide Glacial) et les Pioupioufuckers (on ne peut rien ajouter à ça, une bande de titi copuleurs, tout est dit !). Gravé dans le vinyle ou transcris en chiffrage cabalistique sur mp3, cd, et c’est tout, dix titres enfiévrés de communion idolâtre. Certains morceaux célèbrent la sexy Marie-Madeleine, d’autres le mignon Ponce Pilate, ou encore l’émoustillant Saint-Jean Baptiste. Bref, de quoi fêter dignement cette sauterie en bouffant des hosties plutôt que des œufs de Pâques tout en écoutant ce chef d’œuvre lyrique au pied des cerisiers en fleurs. 
Un must pour se préparer aux portes du paradis. Alléluia & Amen. 

 Ludovicdetréouville


SERPENT - BY CROSSING THE PLAIN


Avec By Crossing The Plain, leur deuxième album après le bricolo-branleur To Be An Animal, le trio Serpent revient avec 14 titres directs et efficaces, teintés de post-punk et d'accents late 90's.
Disponible en LP Vinyl et handcrafted digipack.


"Un rock racé, tendu dont l’élégance est salement pervertie par une énergie radicale et toxique. [...] Serpent s’impose comme l’une des formations rock françaises les plus passionnantes."
Y. Kouton, indiepoprock.fr

"Avec son second album, Serpent n’en démord pas une seconde et nous assène une série de critical hits aussi splendides que ravageurs."
F. Lombard, indiemusic.fr

"Quatorze titres sans faiblesses, ardents, riffants et qui réjouissent leur monde, courts et efficients qu'ils sont."
W. Dum, muzzart.fr

"Imaginez un croisement entre Wire, les Buzzcocks période excitante et un Pavement qui aurait cessé d’être chiant le tout sonnant totalement 2017." 
B. Tappaz, voixdegaragegrenoble.blogspot.fr


lundi 20 février 2017

Arnaud Le Gouëfflec vs. Jorge Bernstein & the pioupioufuckers feat. Rotor Jambreks himself - Live à l'espace Léo Ferré


Le fabuleux label L’Église de la Petite Folie a fouillé dans ses tiroirs et a retrouvé et publié un enregistrement de l'improbable concert de Arnaud Le Gouëfflec vs. Jorge Bernstein & the pioupioufuckers feat. Rotor Jambreks himself à l'espace Léo Ferré (Brest) datant du 9 octobre 2015 et organisé par l'indispensable asso Sonotone.

Vous y trouverez un florilège de faux départs, de plantages d'accords, de chœurs approximatifs et de ce que nous qualifions dans notre jargon de musiciens professionnels de "couilles de rythme", mais le tout avec une conviction et une énergie digne des plus grandes heures de feu Metallica.

L'enregistrement a été réalisé par Thierry Tremintin, le mixage est signé Arnaud Le Gouëfflec.

Tacklist :
- Remue-le comme une star de la pop (extrait)
- Je suis fier d'être froncé
- Un putain de hippie
- L'amour élastique
- Chose molle

dimanche 19 février 2017

SERPENT - SANS TITRE


Serpent - Sans Titre

Titre extrait de By Crossing The Plain, le 2° album de Serpent, sortie prévue début mars sur Super Apes en CD et LP. 

L'Humour Légendaire du Truculent Professeur Bernstein, t.3

https://fr.ulule.com/hlpb-t3-bernstein/
Vous en rêviez, il a finalement décidé de le faire. Après deux premiers tomes publiés chez AAARG ! Éditions, Jorge Bernstein a finalement confié aux Éditions Rouquemoute la publication du 3° tome de ses instantanés d'humour photo-textuel : L’Humour Légendaire du truculent Professeur Bernstein



Mais pour financer cet ambitieux projet, Jorge needs you et a donc lancé une campagne de financement participatif. Vous pouvez donc dès maintenant réserver votre exemplaire en cliquant ici, mais vous avez également le pouvoir de vous le faire dédicacer, de bénéficier diverses contreparties allant d'un lot de cartes postales inédites à une improbable soirée diapo rien que pour vous.

N'hésitez plus. Sautez sur votre carte bleue et cliquez ou sur le lien suivant :

vendredi 17 février 2017

Animals Are Singing Under The Rain sur Ziklibrenbib

(cover art by Stiltifi)

Une compil’ qui fait crac, boum, hue… waouf, roar, meuh ! 23 titres de groupes variés autour du même fil directeur : les animaux… Drôle d’idée mais quoi de plus naturel pour un netlabel à tête de singe (Super Apes Label) ! Vous y retrouverez quelques groupes déjà chroniqués dans ces pages (Arnaud Le Gouefflec, Jorge Bernstein & the pioupioufuckers) et bien d’autres. De la toy music (Kawaii, Chapi Chapo & les petites musiques de pluie), de la chanson déjantée (Le Club des Abeilles) et… du rock’n’roll de gallinacés !
Ne pas manquer les titres Chicken beat, Piou Piou [fuckers] et Chattanooga coin coin !

=> Lien vers cette page sur Ziklibrenbib