Depuis 2004, SUPER APES, label nantais artisanal et productif, propose d'éclectiques expériences auditives gravées sur différents supports plastiques (CD, vinyles, k7, disquettes...), également disponibles numériquement par le biais des technologies modernes via notre page Bandcamp.

Au programme : Jorge Bernstein & the pioupioufuckers, Arnaud Le Gouëfflec, Vania de Bie-Vernet, Butcher & Szyslak, Serpent, Donkey Saplot, Plaisir Coupable, Moli, Rapid Douglas, Peter Woodwind, Christian Rock Fièvre, The Odd Bods, Bachbullbyrd, Glossop, Poppy No Good, Kaléidoson, monsieur free, Cheaptracks, The Planet Of The Super Apes...


mercredi 12 septembre 2012

Interview des Odd Bods dans Côté Brest

The Odd Bods : un duo rock’n’roll

The Odd Bods participera le 12 octobre au lancement de saison de la Carène. Rencontre avec Yann Douglas, l’un des fondateurs de ce duo brestois des plus prometteurs. 

 

 

Quand et comment s’est créé le groupe ?
Le duo s’est formé en 2009 et réunit Ludo Jospin, leader du groupe Les Futurs Vieux et moi-même, qui me suis fait connaître avec Rapid Douglas. Nous jouons dans une formule guitare/basse/deux voix, le tout porté par une rythmique électro. Nos influences sont assez larges et vont du rock aux musiques électroniques en passant par la pop.

Parlez-nous en quelques mots de votre premier opus ?
Il s’agit d’un six titres que nous avons enregistré en début d’année et qui est sorti début juillet sur Super Apes Label, une structure basée à Nantes. Le morceau d’ouverture AwDoYuDo est le premier morceau que nous avons composé en 2009 et le dernier titre du CD a été composé en 2012. Ce disque illustre en quelque sorte notre parcours et notre évolution musicale, en attendant la sortie en 2013 d’un premier album sur lequel nous travaillons actuellement.

À quoi ressemblera le concert d’ouverture de saison de la Carène ?
Nous avons beaucoup travaillé l’univers scénique, ces derniers mois, afin de présenter un véritable spectacle. Nous proposerons donc un set plus abouti que ce que nous proposions jusqu’ici, mais une chose est sûre, ce sera une soirée très rock’n’roll.

Propos recueillis par Erwan Bargain

Aucun commentaire: