Depuis 2004, SUPER APES, label nantais artisanal et productif, propose d'éclectiques expériences auditives gravées sur différents supports plastiques (CD, vinyles, k7, disquettes...), également disponibles numériquement par le biais des technologies modernes via notre page Bandcamp.

Au programme : Jorge Bernstein & the pioupioufuckers, Arnaud Le Gouëfflec, Vania de Bie-Vernet, Butcher & Szyslak, Serpent, Donkey Saplot, Plaisir Coupable, Moli, Rapid Douglas, Peter Woodwind, Christian Rock Fièvre, The Odd Bods, Bachbullbyrd, Glossop, Poppy No Good, Kaléidoson, monsieur free, Cheaptracks, The Planet Of The Super Apes...


mercredi 15 février 2017

Plaisir Coupable sur ÀDA


L'indispensable et imprévisible Gérald De Oliviera (le "mélanchoniste égorgeur de poules") nous gratifie encore d'une de ses inénarrables chroniques :

Messieurs Arnaud et Jorge. Rien ne semble devoir vous arrêter. Aprés avoir trainé les saintes écritures dans une flaque d’hydromel, vous voilà dans un instinct primaire (jeu de mot) dans la peau de gens totalement irresponsables, alors même que le meilleur d’entre nous semble devoir se débattre avec une presse de caniveau. Vous pourfendez la politique, alors que celle ci cherche à illuminer nos vies. Que vous chatiez avec bonheur une certaine idée de la chanson française datant du milieu des années 80’s qui semble être le nouveau filon (et non Fillon…..jeu d’écriture) d’une scéne française sans désir, je suis en accord avec vous, même si le colonel de la croisière s’amuse avait quand même du sex appeal.

Je remarque qu’avec vous tout le monde en perd la face, vous octroyant de tomber ici pile (le jeu de mot est une des activités préférés que j’exerce avec le syndicat des assistants parlementaires familiaux) pour délivrer votre message sans nuance.

Vous ne l’emporterez pas au paradis, et encore moins dans l’isoloir.

Cette chronique est exceptionnellement publié sur ce webzine, officine gauchiste à tendance libertaire, tenu par un mélanchoniste égorgeur de poules.

Signé : Gilbert Connard, président du fan club de Bruno Retailleau.


=> lien vers l'article sur le Webzine À Découvrir Absolument.


Aucun commentaire: